Thermique

Ce procédé thermique réalise un décapage performant et nous permet de répondre en juste à temps.

Associé à un poste de recombustion, il permet de réduire les déchets de peinture en cendres stables et non polluantes.

Traitement par pyrolyse, avec régulation et contrôle par paliers successifs, géré par un régulateur, permettant la décomposition de la peinture en deux parties distinctes à savoir :

  • Effluents gazeux traités par post combustion entre 850° et 1000°.
  • Cendres inertes envoyées en centre de retraitement agréé.